Le Collège vu par… Merlin

Merlin est étudiant en Techniques d’aménagement et d’urbanisme. Le Collège de Rosemont l’a invité à témoigner de son expérience collégiale.

 

Cheminement scolaire

Quels étaient tes intérêts professionnels avant de t’inscrire au cégep?

Mes intérêts professionnels, avant d’arriver au cégep, étaient plutôt dans le domaine des métiers manuels. J’avais complété une technique en Lutherie – guitare puis j’ai étudié au DEP en Charpenterie-menuiserie. Ensuite, je n’ai pas aimé le domaine du travail, donc je me suis réorienté dans l’aménagement et l’urbanisme.

Comment as-tu entendu parler de ce programme?

J’ai entendu parler de la technique par un service d’orientation du Centre jeunesse-emploi de mon quartier.

Qu’est-ce qui t’a motivé à poursuivre tes études après le DEP?

Comme j’ai complété un DEP en Charpenterie-menuiserie, j’ai des cours [au cégep] qui me sont crédités. Ça me permet d’alléger mes sessions. Par exemple, j’ai choisi de faire le programme en accéléré, donc en deux ans seulement alors que, normalement, ça prend trois ans pour terminer une technique.

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier au Collège de Rosemont?

J’ai choisi Rosemont parce que j’habite à Montréal et c’est l’établissement où le programme s’offrait. J’avais déjà, aussi, entendu parler de Rosemont parce que j’avais participé à Cégeps en spectacle il y a environ cinq ans. J’avais aimé le cégep.

Le programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme

Comment décrirais-tu la technique?

C’est un programme où on a accès à plusieurs postes, surtout [des emplois comme] inspecteur en bâtiment, où on va aller sur le terrain regarder des constructions neuves, ou des bâtiments déjà existants, puis, après ça, on va pouvoir faire un rapport ou on peut même émettre des permis. On pourrait travailler pour une MRC, pour une municipalité. Donc, c’est l’aménagement de l’espace urbain.

Comment décrirais-tu les activités d’apprentissage?

L’aménagement et l’urbanisme, c’est une discipline fourre-tout. On va étudier toutes les sphères du fonctionnement d’une ville pour être capable, par la suite, de parler avec les différents professionnels de ces domaines-là. Donc, ça peut être un peu d’architecture, un peu de construction, un peu de dessin par ordinateur et même du dessin à la main donc, c’est assez vaste, ce qu’on fait.

Dans le cadre du cours Milieux vivants, on va sortir au parc des Îles-de-Boucherville pour identifier les différentes essences d’arbres et la nature en général comme c’est un cours où on étudie les cours d’eau, les arbres, les animaux.

On va étudier la nature pour mieux comprendre ses mécanismes. Ça va nous outiller après ça pour développer des terrains qui vont être installés sur un milieu naturel. Pour ne pas endommager le terrain ou créer des problèmes environnementaux, par la suite, c’est important de bien comprendre l’environnement.

Comment décrirais-tu les enseignant(e)s?

Mes enseignants sont des personnes qui sont issues du domaine professionnel. Ce sont des gens qui ont de l’expérience et qui peuvent nous expliquer comment ça va être sur le milieu du travail. Ils sont, pour la plupart, intéressants et sympathiques.

Comment décrirais-tu l’ambiance dans ton programme?

L’ambiance en Aménagement et urbanisme est agréable parce que les cohortes ne sont pas trop grandes. Donc, ce n’est pas long qu’on apprend tous à se connaitre. Les professeurs aussi rendent ça agréable en faisant des petites activités avec tout le programme et en étant là si on a des questions ou pour parler un peu de n’importe quoi, en dehors du programme, aussi.

Qu’as-tu le plus aimé de ton programme?

Ce que j’aime le plus aimé dans le programme, c’est l’aspect où je vais un peu toucher à tout, sans avoir besoin d’être un expert dans un domaine. Ça, c’est quelque chose qui va bien avec ma personnalité, car je suis vraiment intéressé par plein de choses.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence des études collégiales, que lui dirais-tu?

Moi, le conseil que j’aurais aimé qu’on me dise avant de rentrer au cégep, c’est de prendre mon temps pour vraiment choisir un domaine qui m’intéresse, plutôt que de juste devoir aller au cégep pour continuer les études. Aussi, si ce n’est pas le bon domaine dès le début, ce n’est pas grave. On peut changer de cours. Les cours de base sont bons pour tous les programmes, puis, après ça, c’est de ne pas finir un programme juste pour en finir un, mais, vraiment, finir un programme qu’on aime pour avoir un emploi qu’on aime.

Le Collège

Comment décrirais-tu l’ambiance qui existe au Collège de Rosemont?

L’ambiance du Collège de Rosemont est assez familière pour moi parce que j’étais déjà venu, mais je dirais qu’un peu tout le monde peut se sentir bien, ici. Ce n’est pas trop gros, mais en même temps, il y a tout ce qu’on veut avoir dans un cégep.

Qu’as-tu le plus aimé du Collège de Rosemont?

Moi, ce que j’aime le plus du Collège de Rosemont, c’est qu’il est situé dans un quartier vraiment intéressant. Donc, je sors du cégep et je peux aller manger un peu n’importe où, plein de trucs différents ou je peux prendre le métro et aller à des endroits… Tout est proche.

Après le Collège

Où te vois-tu dans cinq ans?

Dans cinq ans, c’est sûr que j’aimerais intégrer le milieu du travail dans mon domaine. Je pourrais être un inspecteur en bâtiment avec la formation que je vais avoir puis, j’aimerais travailler en dehors de la ville donc, peut-être une plus petite municipalité. Selon ce que mon employeur voudrait, je pourrais aussi compléter mon cursus scolaire avec des cours universitaires puis continuer les études.

Programme en lien avec l’article

222.A0

Techniques d’aménagement et d’urbanisme

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi

S'abonner à notre infolettre

S'abonner à notre infolettre

S'abonner à notre infolettre

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Formation continue
Vous préférez communiquer avec nous par téléphone?
Composez le 514 376-1620, poste 7388.

Inscris-toi à notre atelier

En entrant ton courriel, tu acceptes les conditions de notre nétiquette et de notre politique de vie privée et de confidentialité.

Centre d'aide en français - Tuteurs et tutrices

Deviens un tuteur ou une tutrice!​

Tu as de la facilité en français écrit? Le CAF a besoin de toi! 

Si ta candidature est retenue, tu recevras une formation dans le cadre du cours Relation d’aide en français écrit (en remplacement de l’un des cours de la séquence en français). Tu pourras ainsi venir en aide à un élève en français écrit avec qui tu seras jumelé tout au long de la session.

Ton travail au CAF pourra être rémunéré durant les sessions subséquentes.

Soumets ta candidature maintenant via le formulaire. 

Nous te ferons parvenir l’information détaillée et les liens vers le test qui nous permettra d’évaluer ta maitrise du français.

On a bien hâte de travailler avec toi!

CONTACTE-NOUS

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi: 8 h à 16 h 30

Local E-319

Poste 7429